je voudrais des hier plus souvent

il y a des jours… où l’on se pose des questions. Les jours se suivent et ne se ressemblent pas… hier était un jour de bonheur pur… mis à part le matin peut etre… hier le monde m’appartenait, je n’avais qu’à ouvrir les bras et j’avais ce que je voulais, même en trop. Ca m’a fait réfléchir du coup. A trop avoir on devient difficile. Etonnament ma pensée va dans le même sens aujourd’hui ou rien n’est accessible. On a, on n’a pas. on n’a pas ce qu’on veut assurément. pas toujours.
je me trouve devant un paradoxe: il parait que je suis trop ambitieuse, trop exigeante. Que je voudrais Noel tous les jours. en tout cas je ne veux pas passer à coté de quelque chose. Je crois au grand amour, sans nier les petits amours. Sans leur enlever leur valeur. Mais sans passer à coté du grand amour sous prétexte qu’il va faire mal. je veux aussi être heureuse, et vient un our ou on a le choix, entre continuer à souffrir ou décider de partir et d’essayer d’etre heureuse autrement. Le plus facile bizarrement c’est de souffrir. Souvent etre heureux demande du courage. Bienheureux ceux qui ont ce courage naturellement! pour les autres rien n’est impossible. Suivre son propre chemin. En tout cas je ne crois pas que l’amour suffit pour etre heureux. tant pis pour ceux qui pensent que j’en demande trop. J’en ai eu la confirmation. Je vois tous les jours des gens pour qui l’amour est bien, mais ne passe pas devant tout. On a caché cela aux filles. on veut leur faire croire qu’elles ont besoin. souvent les garçons sont différents. ils sont plus simples. ils ont du temps pour d’autres choses. pour d’autres engagements. une relation, on trouve toujours. Pas toujours la bonne. mais bon. et parfois l’amour arrive et il fait mal. il brule tout, les reves, les espoirs, les envies. On se rapproche en quête de tiédeur et on se brule. tout disparait à l’approche de l’amour. il est bon de s’en rappeler parfois. pour ne pas juger les autres, dejà. l’amour arrive et quand il repart il laisse une terre brulée. une douleur énorme. mais les terres brulées sont les plus fertiles, si cela peut consoler.
Publicités
Cet article a été publié dans Perso. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s