petite balade dans le 13e

de retour d’une petite balade dans paris… ce n’était pas raisonnable, comme ce n’est pas raisonnable d’écrire maintenant, alors que je ferais mieux de faire mon essai d’anglais… peu importe… je suis allée ma balader dans mon quartier, mais dans des rues dans lesquelles je n’étais encore jamais allée… je croyais que chez moi il n’y avait que des tours… hé bien pas du tout… à côté de ces grandes tours, il y a aussi des petites rues piétonnes, avec de petites maisons et des jardins remplis de rosiers… des fleurs de partout, des enfants qui jouent à la balle, un chat blanc…
un rêve… un rêve d’une autre vie, plus paisible… et je repense à ces rêves qui ne sont pas les miens… qui peuvent me séduire pourtant… ceux d’une vie paisible, une petite famille, une grande maison, le calme… oui mais… est-ce bien moi? je sais que ces rêves là peuvent me séduire, mais combien de temps pourraient ils me satisfaire? je les entends dire qu’ils n’aiment pas la ville, qu’ils veulent partir de paris… oui mais… ou trouver ailleurs cette vie trépidante, ces surprises de chaque jour? quitter paris oui mais pas pour renoncer à vivre… on vit très bien en dehors de paris, il parait que les gens sont plus agréables… moi qui ne vient pas de paris je n’ai pas cete impression là. je trouve les gens agréables, ici, dans l’ensemble. j’ai des voisins sympas… partout ou presque je rencontre des gens agréables… peut etre que j’ai de la chance… peut etre aussi que ça reflète quand meme une vérité… ou peut etre que chez moi les gens sont désagréables aussi… mais j’ai l’impression qu’on dit ça partout… quand on n’est pas chez soi! j’ai entendu dire que les lorrains étaient désagréables… fermés, comme des gens du nord… je ne suis pas sure qu’il y ait qqch derrière ce cliché… les gens du  nord, les gens du sud. et moi là dedans je ne sais ou me placer. au milieu. je dois donc etre une personne à la fois sympathique au premier abord et sympathique quand on me connait bien. Ca doit etre ça. Quelle chance… bon je plaisante mais j’aime pas les clichés.
dire qu’il reste encore 5 semaines avant la fin des cours… 4 semaines de cours et une d’exams… et je croyais presque avoir déjà fini… les prochaines semaines ne vont pas être vides de boulot. toutefois, par rapport au semestre dernier ça va mieux, je trouve le temps de faire des choses en dehors et tout va mieux… sauf… faut-il en parler ici? sauf disons que je ne prends guère de plaisir à rentrer chez moi. tout aurait pu être si bien… aurait pu… j’aimeris savoir si c’était inévitable… je voudrais comprendre ou tout a dérapé…
Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s