Ne prenons pas les musulmans pour des imbéciles…

…soutenons le Charlie Hebdo!!
Parce que nous vivons dans un pays qui s’est battu pour la liberté de la presse, parce que nous vivons dans un pays qui s’est battu pour la laïcité, parce qu’il est autorisé de critiquer TOUT, et je ne dis pas cela quand cela ne correspond pas à ma culture, je le dis pour la politique, ou pour la religion catholique, qui voudrait elle aussi censurer, dire ce qui est bien et ce qui ne l’est pas. Dois-je rappeler (je l’ai déjà mentionné dans un post précédent) que la cour de cassation a cassé l’arrêt qui condamnait la pub représentant la Cène?
Le Charlie Hebdo a été un peu bête, il n’était sans doute pas necessaire de faire de la provocation. Toutefois, il n’existe point, en France, de choses sacrées sur lesquelles on ne puisse rire. Et vu l’actualité… Il ne me semble pas qu’il faille condamner le Charlie Hebdo… C’est triste, mais si ces caricatures sont apparues, c’est qu’elles avaient des raisons d’exister. S’il n’y avait pas eu d’attentats, ces caricatures n’auraient pas existé. Cela ne signifie pas qu’il faille prendre les musulmans du monde pour des terroristes, dieu merci (vous avez remarqué? je blasphème et ce n’est pas un crime) ce sont des gens comme les autres, et Mahomet n’a pas, que je sache, de grenade sous son turban… Si jamais quelqu’un le rencontre qu’il me donne des nouvelles. Malheureusement, certaines personnes manquent furieusement d’humour… Et l’on ne se demande pas pourquoi: l’humour est la seule arme qui reste aux oppressés, à ceux que des dictatures en tout genre essaient de museler.  Desproges disait que l’on peut tout dire, mais pas à tous le monde. Hé bien, ne prenons pas les musulmans pour des imbéciles, reconnaissont leur l’intelligence de discerner entre une critique de faits d’actualité (et ces terroristes se réclament musulmans) et tous les croyants qui ne sont pas des barbares et ne posent pas de bombes.
Le fait est que ces caricatures ont fait couler du sang. Et que là je ne ris plus. Et que là, je risque de devenir raciste. Je ne tue pas ceux qui ne pensent pas comme moi. La liberté des autres m’est chère. La réaction violente à ces caricatures les justifie. Et pourtant ils ne faisaient que rire…
J’ai eu un doute, je  l’avoue, en apprenant que Téhéran organisait un concours de caricatures sur la Shoah. Juste un instant. Parce que cela me révolte. Puis la différence m’est apparue: les caricatures sur la Shoah sont antisémistes, contre les Juifs et négationnistes. Alors que celle du Charlie Hebdo ne nient rien, si ce n’est le caractère sacré d’une image, et n’attaquent pas des personnes. Elles attaquent des croyances, et encore. On a le droit de se moquer d’Israël. Cela n’est pas être antisémite. Mais on n’a pas le droit de nier la souffrance et la mort de millions de personnes. On n’a pas le droit de bafouer la dignité d’une personne.
 
Il y a souvent deux poids deux mesures. Les bien-pensant européens ne voudraient pas que l’on publie ces caricatures. Mais qu’est ce qui est plus grave, encre mettre de l’encre sur du papier, manipuler des symboles, et attenter à la vie des gens? Faire vivre dans la terreur tant de personnes? NY, Londres, Madrid? J’habite à Paris et je prends le métro tous les matins, et j’avoue que j’y ai pensé, à la possibilité d’une bombe. Je ne vais pas vivre dans la peur, et je ne vais pas renoncer à être celle que je suis. Et je continue de vivre. Et j’ai l’ambition, dans la mesure du possible, de vivre libre, sans me soucier de ce qu’une partie de l’humanité pense être la Vérité. Et d’admirer la beauté de la grande mosquée de Paris, d’aller à l’institut du monde arabe, et d’avoir des amis musulmans. Je ne cèderai pas aux terroristes qui voudraient me faire faire l’équation musulman = danger, européenne = infidèle à supprimer. Je ne crois pas au choc des civilisations. Je crois aux identités individuelles et à la suprématie de l’humain, comme caractère universel. Voire, soyons fous, à la bonté humaine.
Et puis, tant que j’y suis dans les opinions dissidentes, et dans les "je-vais-pas-me-faire-des-amis-ce-soir", je ne suis pas pour la peine de mort et l’exécution de Saddam était une connerie monumentale, qui a comme de bien entendu été intrumentalisée par les fanatiques en tout genre. Toutefois, je reste sur l’idée que c’était un dictateur sanglant, responsable de milliers de morts (dont les images n’ont pas fait le tour du monde) et qui a fait souffrir son peuple, et je préfère le savoir exécuté que de penser à Pinochet finissant sa vie tranquillement et recevant des obsèques militaires au Chili. Point.
 
Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s