Merci messieurs les policiers de vous servir des restos du coeur pour faire du chiffre!

C’est une nouvelle qui date d’il y a quelques jours, mais que j’ai appris ce matin. Et qui mérite, à mon humble avis, quelque publicité.
Vous ignorez sans doute, comme moi jusqu’à ce matin, et je ne vous en tiendrai pas rigueur, que les Restos du Coeur distribuent des repas place de la République le mardi, jeudi et samedi soir.
Si vous l’ignorez, c’est que vous avez la chance de ne pas être concerné. Coïncidence "fâcheuse", mardi 30 novembre, vers 19 heures, 8 à 10 fourgons de police arrivent sur la place et commencent des "contrôles d’identité ciblés".
Drôle de coïncidence, non, une opération de police de grande ampleur, comme celle-ci, juste aux heures de repas, juste à coté de l’endroit où les restos du coeur distribuent des repas. Je continue ou vous avez pigé?
Juste pas très loin du QG de campagne de M. Sarcozy. Sur ordre du préfet de police, naturellement très indépendant du ministre de l’Intérieur-candidat à la présidentielle.
RESF appelle cela des "rafles". Je n’emploierais pas ce terme, il est trop connoté. Mais je partage le sentiment. Je dirais plutôt que ça ressemble à un guet-appens. Moyen qui peut être légitime envers les criminels ou en temps de guerre.
Il y a des étrangers illégalement en France, on ne peut pas accueillir toute la misère du monde, d’ailleurs les étrangers on les aime  bien, sauf qu’en Algérie il n’y a pas eu de crimes. D’ailleurs Le Pen n’y a jamais été mêlé.
Mais tout de même.
Ca me rappelle il y a quelques semaines, pas longtemps mais peut être trop déja… Un certain Pierre, abbé de son état, si je ne me trompe, décedait. Pleuré par la France entière. Sa mort a ému Jacques Chirac. Qui pourtant dispose de quelques châteaux, entre la Corrèze et Paris, il doit pas trop connaitre les horaires des repas des restos du coeur, et Emmaüs ma foi… Entre autres parce qu’il participe rarement aux distributions. Surtout qu’il y a des étrangers dans les gens qui viennent chercher des repas, d’où les descentes de police, d’où le bruit et l’odeur. Je ne vous fais pas de dessins.
L’abbé Pierre était donc la personnalité favorite des Français, enterrée nationalement, et aujourd’hui il n’est plus là pour gueuler. Ni Coluche d’ailleurs. Autre personnalité favorite des Français.
Donc ils sont morts, on peut donc prendre les Restos du Coeur comme appât. C’est une solution. Au moins ça fera moins de repas à distribuer, ils se méfieront. Ce qui correspond au but des Restos du Coeur, évidemment.
Le plus beau dans l’histoire, c’est que cela se déroule place de la République. Quelqu’un se rappelle, ce que cela veut dire, République?
 
PS: Je n’aurais pas l’hypocrisie de vous dire que j’ai pleuré l’abbé Pierre, mais sa mort m’a fait un choc. La fin d’une époque…
n’ai pas pleuré, car j’ai plutôt eu envie de vomir, j’ai eu l’impression d’une gigantesque hypocrisie, une mise en scène récupérée. Mort attendue (toutes les nécrologies étaient déjà prêtes, un homme de 94 ans qui meurt dans son lit d’hopital est une chose normale) d’un homme qui a consacré sa vie a des choses que nous jugeons justes sans avoir le courage de lever le petit doigt. Comme le dit un prof, il n’y a rien de plus récupérable que les choses sacrées.
 
Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s