Ca y est…

Ca y est… Grand O, oral de langues, tout est fini. Tous les examens, ceux du semestre et ceux du master, sont terminés. Plus que tout le reste, à savoir le stage. Et tout le reste: les "bricoles administratives" qui me terrifient (en particulier la confrontation avec les vendeuses de France Telecom, quand je vais résilier mes abonnements et rendre mon modem : je suis la seule à me retrouver idiote devant ces gens?) et rien que deux déménagements. La routine, quoi. Ou presque.
Et miracle, j’ai réussi à avancer ce soir: à faire plein de lettres, plein de tri dans mes cours… Ce que je garde et ce que je reste.
Dans les "je garde" de ce semestre, il y aura plein de choses, peut-être moins qu’au semestre dernier quand même… Moins de nouveautés. Il y aura la visite de ma ptite haut-savoyarde, eurodisney et nos folies en Space Mountain, il y aura quelques pots, celui au coolin, par exemple, et le premier pot de finance, au "PDG", rencontrer qq amis,la toute première sortie du semestre au Queens,  il y aura la soirée bolivienne, même si elle n’était pas très bolivienne, la soirée où la sirène du rhin rencontra son prince charmant, allemand comme il se doit, la soirée "fuck la fashion" aux bains avec Miss Australie, ah celle la oui vraiment inoubliable, et celle de son-ancien-futur-coloc, qui a une voix charmante au téléphone. Le barrio latino, plus récemment, la butte aux cailles, un concert à la Cigale… et il y aura aussi des évènements plus culturels, la nuit blanche, l’expo sur l’expressionisme, le quai branly… Des meetings politiques… Du yoga. Des bons films: Libero, Une vérité qui dérange, Sarajevo mon amour, Babel que m’avait recommandé un voisin de train entre paris et francfort, Je vais bien ne t’en fait pas, Le vent se lève… Des films lents, aussi: Daratt, Ping Pong. Ceux vus en DVD, le voyage de Chihiro, Jarhead (une bonne surprise), princesse Mononoke, joyeux noel, une initiation aux séries (Desperate Housewives, The L word). Tirer la galette des rois avec des amis. Surement plein d’autres choses. Un souvenir très perso aussi d’une glace à la fraise, en pleine nuit, sur les Champs, mon dieu ça pourrait être romantique ces choses là il faut faire attention… une autre soirée qui aurait dû, à mon avis, être romantique, quelque part sur le tapis roulant des grandes stations de métro… bah non je ne crois pas au destin… bruxelles ne peut pas tout non plus… Pis les études, pas totalement ingrates non plus, un super cours d’espagnol et un prof d’anglais très gentil (la preuve, il m’a invité à boire un verre un soir après le cours- ne vous faites pas d’idées, c’était parce que je n’avais pas le moral), un prof de corporate qui ne peut pas être totalement mauvais puisque annécien (et prof de ski, moi je l’imagine bien dans son uniforme rouge… hum!), des conversations sympas en cours de corpo, d’espace mondial… Badie imitant Mao, j’adore. Le forum entreprises, découvrir ce qu’on vaut, finalement. Pour partir…
Je crois que le sentiment final sera que tout ça sera passé vite, très vite… Pourtant le début de semestre me semble loin. Et ça n’aura pas été très facile, et je ne sais pas pourquoi. A faire le compte le semestre n’aura pas été vide. Je ne l’aurais pas mis autant à profit que je voulais pour découvrir paris. Mais quand même un peu.
Et maintenant je ne vais plus avoir internet pendant un moment, sniff… comment vais-je faire…
Publicités
Cet article a été publié dans Perso. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Ca y est…

  1. Melanie dit :

    oui comment faire sans le net…
     
    j\’aurais bien aimer revenir a Paris chez toi un peu, parce que tu es la seule a avoir su me faire aimer cette ville, à m\’avoir ouvert les yeux sur ses charmes (les buttes chaumont, le quartier latin, la rue mouftard…) a lui avoir donner une taille humaine ou l\’on peut se ballader sans stress ni pression…
     
    mais Paris c\’est fini, alors je viendrais a Wuppertal, dès que possible c\’est promis, dès que j\’aurais un peu de sous et qqs jours de récup…
     
    et je te souhaite de vivre la bas autant de choses super qu\’a Paris…
     
    En attendant j\’attends ton retour ici, pr qqs temps, le tps d\’un repas et d\’une soirée au Mac… se défouler un peu, avant de reprendre le chemin de nos vies…

  2. tati dit :

    salut toi
    cava? è meglio di scriverti in italiano, da 2 anni non ho piu il francese, so ancora qualche cosa e capisco anche le tue storie della tua vita =) stai bene? spero di si. io ho ancora 2 mesi pesanti da soportare. e dopo sono libera come un uccelo =)
    forse viaggio con un\’amica mia vengo a trovarti a parigi !?! che ne dici?
    allora stammi bene e fatti viva
    baci tati

  3. Lise dit :

    Ciao Tati!
    Mi fa piacere di vederti qui! ma è difficile per me adesso di scrivere in italiano… ho dimenticato tutto quello que sapevo…
    Per Parigi, mi farebbe piacere di vederti, pero non sono più a Parigi, sono in Germania, a Wuppertal (non mi domanda perché né che cosa facio qui! ;-))… Pero spero di tornare spesso, parigi mi manca, e spero anche di trovare un lavoro a Parigi in un anno. Allora, sé vuoi ancora venire, potrai! O vieni a Wuppertal! ( 😉 Düsseldorf forse?)
    Baci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s