les mots

Les mots ne viennent pas… que je sois au téléphone ou que je sois devant mon clavier, les mots ne me viennent pas pour raconter ce que je vis. Quand on me demande de raconter ce qui se passe, je dis que tout va bien. Et c’est vrai. Tout va bien, et c’est tout, c’est un peu court jeune fille! Comment ca bien, qu’est ce que tu fais, qui tu vois? Je fais ce que je fais et je vois qui je vois, mais je ne vois personne, en ce moment, avec qui partager ça. Quel égoïsme.
Et pourtant je ne rêve toujours que de raconter ma vie, de vous raconter ce qui m’arrive. Je suis passée du journal intime au blog par besoin d’être lue, mais aujourd’hui je vais repasser au journal intime. Je ne crois plus en vous. En votre existence, en votre intérêt. Et ce besoin de m’ouvrir, je devrai le trouver ailleurs. Je pourrais écrire des mails. Au moins je pourrais vous raconter ce que je ne peux écrire ici.
Je pourrais vous raconter mes colères, mes mélancolies, mes mépris, mes moments joyeux et stupides.
Je pourrais vous raconter cela mais je sais que je ne trouverai pas d’écho. Je ne trouverai pas de réponse, je ne trouverai pas qui me racontera la même chose pour lui.
Je pourrais, oui, je pourrais vous raconter mes dernières soirées, je pourrais vous raconter mes collègues, Jack et Jacky les inséparables, les autres VIE, les potins, le boulot, le collègue du troisième, le brun qui a un si beau sourire et qui prend l’ascenseur à huit heures et quart tous les matins. Je pourrais vous dire que la Terre tournera toujours rond tant que les Espagnols seront si charmeurs. Je pourrais vous dire que j’aimerais bien avoir des nouvelles de certaines copines, que parfois je me fais du souci pour elles.
Je pourrais aussi rester sur un registre apparemment plus neutre, vous parler des ces textes qui m’émeuvent. De ces livres qui me tirent des larmes sur les éléphants dans le train entre Paris et Bruxelles. Vous parler de ces chansons qui me donnent envie de chanter (je m’en abstiens, le temps n’est pas encore au beau fixe), d’écrire, de crier. De manifester, de descendre dans les rues et sur les places. Je pourrais vous parler de ces blogs, de ces gens qui savent raconter de belles choses, ou de moins belles, avec de beaux mots. Mais vous n’iriez pas les lire.
Je pourrais laisser les autres parler à ma place, vous mettre des citations qui vous diraient ce que je ressens mais en plus mieux. Mais je ne saurais pas ce que vous en pensez.
Et pourtant c’est ce que vous en pensez qui m’intéresse. Mes mots ne sont que mon regard sur les choses, mais ce n’est pas mon regard sur moi. Il n’y a pas plus ennuyeux que moi je vous assure.
Et pourtant c’est dommage, car l’écriture est mon moyen d’expression préféré, avec parfois le langage corporel.
Ce qui est drole des fois avec les blogs, c’est que les gens les écrivent, mais sans avoir forcément d’intérêt pour les lire.
Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour les mots

  1. Melanie dit :

    ma poulette,
     
    je ne sais pas si c\’est parce que je le dois, mais ce que tu écris me touche en plein coeur.. surtout qaudn tu écirs "je ne crois plus en vous"… peut être sûrement car je suis un peu concernée.. car je suis de ceux qui ne prennent plus le temps de te demander comment ça va… comment ça se passe… ou de ceux à qui tu ne peux pas le dire…. parce ce que trouver comme excuse tout le temps qu\’on a pas le temps n\’est pas une excuse….
     
    bref.. je ne sais pas si ces mots me concernent.. mais ils m\’ont toucher… mon ventre s\’en est même serré de lire que tu ne croyais plus en nous…. peut être simplement parce que je te lis trop attentivement.. ou que je ne te lis plus assez bien… que je ne vois plus entre les lignes….
     
    tu dis que tu ne trouveras pas qui te raconteras la même chose… ça aussi ça me touche moi qui si souvent est l\’impression de lire dans tes textes ce que je ne sais pas dire…. mais il ne s\’agait là que de sentiments, de sensations…
     
    pour ce qui est du vécu… personne ne vis ce que tu vis…. et finalement je ne sais pas si c\’est si mal que ça….
     
    je me souviens de Nuemberg… de la mélancolie d\’etre seule, loin de tous.. de ne plus avoir le "monde erasmus" comme repère…. et puis la fierté de cette solitude.. et la satisfaction finale d\’être seule…. et de vivre.. bien… certes sans trouver personne pour comprendre bien qu\’ayant parfois le besoin de raconter… mais vivre.. simplement…. et au final c\’était bon…
     
    bref ma poulette.. je sais que ces temps ci j\’ai été perdue au milieu de mes questions de coeurs…. mais je suis là quand même… et ma boite mail sur alice est quasi vide…. je la consulte ts les jours.. comme je vérifie chaque jour ou presque si tu n\’as rien écris ici…
     
     
    Et Paris au fait????? et les cloches t\’ont elles gatées???

  2. Lise dit :

    aie aie aie c terrible quelqu\’un qui vous lit quand je me "plains" que personne ne me lis… Je crois que des fois je prefere que personne ne me lise, comme ca je peux vraiment écrire… bref je ne vais pas revenir la dessus.
    Et tu dois etre une des rares personnes à "être là", en plus.
    Etre "seule", oui c\’est bien, et je suis seule comme tu l\’etais à nurnberg a la fin: seule mais sortant toujours avec plein de gens. Vivre, être tranquille, vivre pour soi et sans penser aux autres, je comprends ce que tu voulais dire. Mais parfois c\’est inquiétant. Je suis entre le "vivre aujourd\’hui" et le "construire pour demain" sans savoir ce qui relie les deux.
    Pour ce que j\’écris, le problème en fait est que je ne sais pas écrire, je ne sais pas raconter. Par ou commencer. Etc. Et je ne sais pas vraiment non plus si j\’ai envie de le raconter…
    Pis t\’es méchante, d\’abord, d\’être jamais "en ligne" sur msn, meme quand tu l\’es… enfin je comprends bien.
    Pis oui a paris, et j\’y retourne probablement dans 2 semaines, les cloches ont été gentilles et m\’ont apporté plein d\’oeufs… J\’ai dû être une petite fille bien sage… hum… CQFD
    Pis justement moi j\’ai pas de tes nouvelles, parce que ce qui compte c pas que moi j\’en donne mais que j\’en aie de toi… je sais pas ce kispass dans ta vie, dans celle de P3 j\’ai presque renoncé… il faut que je me bouge et que je vous écrive!! promis je m\’y mets!!! Quand je te dis que le probleme est que je n\’arrive pas a ecrire!!!

  3. Vanessa dit :

    Je ne vois vraiment pas pourquoi les mots te manqueraient pour exprimer ce que tu ressens car c\’est très beau ce que tu écris… Maintenant si tu ne crois plus en nous c\’est une autre histoire… Je ne saurais te répondre. Peut-on croire en les gens? Paul Valéry dit qu\’un être humain est incapable d\’aimer un autre être pour ce qu\’il est, il ne peut aimer qu\’une version idéalisée de la personne. Mais je rajoute que peut-être aimer vraiment c\’est réaliser que l\’autre n\’est pas parfait (comme nous ne le sommes pas d\’ailleurs) et apprendre justement à aimer ses défauts et ses imperfections. Bon, je sais, je sors du sujet là mais c\’est des questions qui me préoccupent et malheureusement je n\’ai pas toutes les réponses… Bon j\’arrête, là il fait beau donc je sors me promener… Tout ça pour te dire que ton blog me manquerait si tu l\’arrêtais, même si je ne suis pas une accro d\’internet et rarement sur msn (je préfère communiquer directement avec les gens)
     
    A bientôt à Paname!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s