Il ne restera rien

Il ne restera rien
Tout est vécu en vain
Vous pouvez partir tard ou bien mourir demain
Vous pouvez boire de l’eau vous pouvez boire du vin
 
La vie est ainsi faite
Et lorsque tout s’arrete
Plus rien de nos bazars, plus rien de nos conquetes
Plus rien de nos idéaux, plus rien de nos idées betes
 
Pas plus que de trésors
Plus rien que notre corps
Ni haine ni regard, ni regrets ni remords
Que l’on soit mort idiot, intelligent ou fort
 
Plus une trace de vous
Millionnaire ou sans sous
Le blabla les dollars la couleur ou le gout
Disparaitront sitot quand disparaitra tout
 
Sans raison sans morale
Ni le bien ni le mal
Le neant, le trou noir, il restera que dalle
Si le rien est un sot, le fou est son egal
 
Meme si l’on a tout vu
Meme si l’on n’a rien su
Si l’on a voulu croire, craignant d’etre deçu
Si l’on a cru le beau, ou si l’on n’a rien cru
 
Il ne restera rien, et ne prends pas ma main
Il ne restera rien on peut partir demain
 
On implore le soleil
Et pour lui c’est pareil
Ca peut faire des milliards d’années qu’il s’émerveille
Pour lui aussi banco! un jour la mise en veille
 
Puis on crie a la lune
Elle ne nous repond qu’une
Explication barbare, nous avuatn que chacune
Ou chacun sans cadeau va vivre pour des prunes
 
Si j’ai grandi sans foi
Si j’ai vecu sans loi
Si je garde l’espoir de finir avec toi
Mon reve un jour se clot, tout se tait, tout s’en va
 
On fait voeu d’abstinence
On se nourrit d’outrance
On vit dans le hasard, on prevoit tout d’avance
On est froid, on est chaud, on a peur ou confiancee
 
On passe des années
A se chercher paumé
On se sort du brouillard, on se voit entouré
On comprend le coeur gros que tout va s’oublier
 
Puis le temps d’un sourire
On aperçoit le pire
Celui qui sans égard, nous amène a vieillir
C’est le temps d’un sanglot, c’est le tmeps d’en finir
 
Il ne restera rien, et ne prends pas ma main
Il ne restera rien, on peut mourir demain
 
Il ne restera rien, et ne prends pas ma main
Il ne restera rien, on va crever demain
 
Et un jour, tout finit
Meme si l’infini s’enfuit
On vit ici, on part ailleurs, on s’en soucie
On a vrai, on a faux, on l’admet puis on nie
 
Il ne restera rien
Si vous écoutez bien
C’est messieurs dames, l’histoire, c’est en tout cas la fin
D’une chanson dont bientot il ne restera rien
 
Les Ogres de Barback – Du simple au néant
 
Juste une chanson parce que je l’aime bien, mais sans l’écouter, juste à la lire, ce n’est pas pareil… Donc si vous avez l’occasion… écoutez donc tout l’album!
Bref… je ne peux pas m’empêcher de revenir ici… surtout en cette période d’"intenses émotions", période de découvertes et d’espoirs, période électorale également… Exagérations des deux cotés: "I socialisti passano e io vado via" et moi qui pense la même chose, mas dans l’ordre inverse… Si Sarkozy passe je ne reviens pas… Exagération bien sûr… Mais… Rien de tel que la politique pour vous prendre les tripes, pour faire monter la colère qui monte si rarement, pour avoir envie de baffer vos collègues et vos meilleurs amis… Heureusement, si les opinions durent, ce n’est pas le cas des élections… et des occasions de parler politique…
Il faut bien vivre quelque chose…
En parlant de vivre, je reviens de Paris, avec un beau coup de soleil et des provisions de thé et de chaussettes…  non qu’on n’en trouve pas ici, au contraire, mais… Et puis Paris, je me répète, mais c’est beau… Paris sous le soleil, Paris fleuri.
Et être dans le Thalys, et se retrouver, une fois de plus, dans une société franco-allemande… avec ces gens la qui sont l’Europe, dans une de ses plus belles manifestations.
 
Publicités
Cet article a été publié dans Perso. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Il ne restera rien

  1. Melanie dit :

    coucou poulette
     
    Juste pour te dire au sujet des élections que j\’ai trop penser à toi dimanche… et puis j\’avais envie de te rire la joie que j\’ai resenti l\’espace d\’un instant.. la fierté plutot, fierté d\’être française en apprenant que cette fois ci 85 % de la population s\’est déplacé pour aller aux urnes… Une belle victoire, celle de la démocratie….
     
    Alors même si au second tour Sarko devrait l\’emporter.. je pense que je me sentirais moins amère… trsite de penser que mes compatriotes croient en lui certes.. mais si 85% d\’entre nous se déplacent encore.. je serais aussi résignée à accepter les règles de la démocratie… je trouve ça beau et historique une telle mobilisation….
     
    Après bien sur…. le gout amère me restera si il l\’emporte…. mais bon.. on verra le 6 mai
     
     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s