De retour de vadrouille, sur le point de repartir…

Hé oui, je suis partie le week-end dernier en vadrouillle à Rotterdam (et jamais "escapade" n’aura mieux mérité sa racine de "s’échapper", je m’échappe de Wuppertal, je m’échappe de mes pensées de la semaine, qui me travaillent, de toutes ces choses sur lesquelles je m’interroge). Après avoir passé mon vendredi à chercher une destination en Allemagne pas trop loin, pas trop cher et qui me tente, je me suis résolue, le vendredi soir, à prendre un billet pour Rotterdam. Quelle drôle d’idée me direz-vous. Pourquoi Rotterdam, pourquoi pas Amsterdam. Et pourquoi pas? Tout le monde va à Amsterdam, c’est une raison suffisante pour aller à Rotterdam. Et j’ai promis à une amie d’aller avec elle à Amsterdem… en espérant qu’elle ne m’oublie pas…
Donc, Rotterdam: amateurs de petites villes hollandaises, passez votre chemin! Amateurs d’achitecture, d’art moderne, de curieux et de routard, accourez! Rotterdam a bu son centre ville détruit pendant la guerre, et les reconstructions ont laissé place à l’imagination. Grandes tours en verre, constructions de toutes formes… se mélangent avec le coté "hollandais": les vélos, les canaux. Les statues partout, une bonne ambiance. Un nombre impressionant d’étrangers. En deux jours à peine, on m’a demandé le chemin au moins 5 fois. Je dois avoir une bonne tête, apparemment, voire être crédible dans le rôle de rotterdamoise. Ma foi, c’était également l’occasion de parler anglais. Moi qui m’imaginais que l’allemand me servirait plus… C’est un peu compréhensible, le flamand. Un peu comme l’espagnol pour un Français. Mais quand même… Une drôle de langue.. Je me suis bien entendu perdue, le samedi, j’ai marché et marché, loin du centre, je me suis retrouvée dans un très joli quartier résidentiel, où les maisons étaient séparées de la rue par des canaux. Et les gens y accédaient en traversant des ponts. Et c’est la saison des canetons… qui me font penser à l’année dernière, les Tuileries.. ma discussion avec qqn dans le parc. Et puis, bien entendu, Rotterdam est le plus grand port d’Europe. Il n’y a pas si longtemps, le plus grand port du monde. Le premier port pétrolier du monde. J’ai fait un tour en bateau pour visiter le port, voir les cargos, les conteneurs, leds grues, les raffineries, les entrepots. C’est ça l’économie de notre temps. La conteneurisation, une des innovations qui a le plus révolutionnée le monde (comme dirait mon prof d’espace mondial…). Tout cela me fascine. Les ports, les bateaux qui viennent de loin. Un ce petit coté romantique à la Stefan Zweig. Allez savoir pourquoi… Et ces musées, ces parcs, le bonheur de vivre et la confiance des gens. Rotterdam n’est pas connue, pourtant ça a l’air d’être une ville très riche.
Et le vent… le vent très fort, si bien qu’on se croirait au bord de la mer, même si environ 30 km m’en séparent. La prochaine fois je vais à la Hague! Les mouettes, qui viennent quémander des frites. Il y a plein de choses à voir à Rotterdam. La prochaine fois, je prends le bateau pour aller voir les moulins à vent. Et je vais voir Delft, connue pour ses chantiers navals… et l’absinthe… J’ai vu les maisons cubiques. J’ai vu le musée van Beunigen.
Bref… la belle vie… et je suis malade aujourd’hui! Il ne faut pas! Ce soir on a fêté l’anniversaire de vinz et melanny. Demain, boulot… alors bonne nuit les enfants!
Publicités
Cet article a été publié dans Perso. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s