De retour?

Cela fait bien longtemps que j’ai abandonné ce blog.. j’hésite à le reprendre, je ne sais si j’aurai le temps de m’en occuper un peu.. sérieusement. Sans se prendre au sérieux bien sûr. Mais j’hésitais à en ouvrir un autre, pour changer de page, mais finalement, c’est la continuité qui m’attire. La continuité de ce blog, mais la continuité en tout.

Le temps qui passe m’a toujours fascinée. Il passe trop vite, trop lentement, les jours passent, les choses changent et ne changent pas. Connaitre la passé pour savoir d’où l’on vient. Penser à l’avenir, le construire. L’orgueil de savoir construire.

Il s’agit parfois d’un rien. Du beau, dans le petit: un pot de fleurs. Du bien. Du lien.

C’est parfois ce que je pense en « construisant mon foyer ». J’ai récupéré l’ancienne maison de ma grand-mère, une maison de famille retapée, où je me suis installée avec mon copain. Nous construisons lentement notre relation de couple. Nous avons maintenant deux enfants, deux petits garçons à qui nous essayons de transmettre le meilleur, en essayant de nous libérer de vieux réflexes destructeurs.

Nous apprenons à prendre soin l’un de l’autre. Nous prenons soin de la maison, du jardin. J’ai soin de « préserver » cet endroit. J’essaie de lui garder son aspect naturel. De conserver les abeilles et les vers de terre. J’essaie de créer un jardin aromatique, qui attire les insectes, qui préserve (je ne sais pas vraiment) des traditions françaises. Je me mets à la cuisine, je teste, je nourris, j’essaie aussi par ce bien de « prendre soin » de mon entourage (famille, amis, voisins).

J’ai sûrement changé de centres d’intérêts depuis, la maternité a pris le pas, et même si on essaie de ne pas s’y limiter, cela prend tellement de temps qu’on y consacre une bonne part de son cerveau. Ai-je cru que je serais différente? Je ne sais même pas, je crois que je me suis jetée à bras ouverts dans cette nouvelle aventure que je voulais vivre à fond. Que je veux toujours vivre à fond, d’ailleurs. Y consacrer temps et énergie. A me lire on croirait que c’est un choix, je ne suis pas sûre que c’est soit vraiment un. Quand on a des petits qui nous tirent pas les pantalons (oui, ils sont petits!) pour qu’on les prenne, quand le grand devient insupportable et que dès qu’on joue avec lui, il redevient un ange de douceur et de calme, on se dit que non, leur consacrer tout le temps possible n’est pas une option. Si?

En contrepartie, j’ai fortement progressé en culture littéraire enfantine. Je ne pouvais pas me résoudre, tout de même(!), à lire à mes enfants des Tchoupi, Petit Ours brun et autres histoires commerciales. C’est à dire: ce n’est pas une critique, et si les enfants les adorent, ce n’est sans doute pas sans raison. Ces livres  savent décrire le quotidien avec des mots simples. A mon goût toutefois, ils sont trop simples et réducteurs. Pas très imaginatifs, pas très poétiques, ils permettent de décrire l’environnement du petit enfant et sans doute  de mettre des mots dessus, ce qui a son intérêt pour un petit enfant. Alors, va pour quelques uns de ces livres, mais pas question de s’y limiter! Les enfants ont besoin de beauté, de poésie et de culture pour grandir.

De rêve aussi. Ces esprits en création ont besoin de dessins subtils et beaux, d’histoires imaginaires, d’aquarelle et de fusain… Et tout ça, il existe aussi une littérature jeunesse qui l’offre. Des maisons d’éditions formidables qui ne prennent pas les enfants pour des idiots ni leurs parents pour des porte-monnaie… Et il existe aussi des librairies et des libraires géniaux qui prennent le risque commercial de se passer des éditeurs les plus « vendeurs » pour garder de la place pour des pépites d’imagination, pour des livres qui ne paraîtront pas en 26 épisodes et ne généreront pas des produits dérivés à outrance comme trop souvent pour les enfants (heuh, pardon, la critique est facile quand il s’agit du monde des enfants, mais en réalité le même phénomène a lieu avec les adultes).

Alors, peut-être que ce blog pourrait me servir à vous faire partager ces livres que j’aime, que nous aimons (et que vous, en retour, puissiez me faire découvrir de nouveaux livres)?

 

 

 

Publicités
Cet article, publié dans Perso, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s