Archives de l’auteur : lise555

Le règne du vivant – Alice Ferney

J’ai couru les océans sans loi, ces pâturages liquides pour lesquels je n’étais pas fabriqué. Je ne m’y trompais pas, l’homme appartient à la terre, les eaux vivantes n’ont pas besoin de lui. J’avais pourtant besoin d’elles, comme on désire … Lire la suite

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Il y a des jours bleus

Il y a des jours où l’on s’en veut. Où l’on ne se sent à sa place nulle part. On s’en veut d’être là, de ne pas être ailleurs, de ne pas faire comme tout le monde, partir au travail … Lire la suite

Publié dans Non classé, Perso | Laisser un commentaire

De retour?

Cela fait bien longtemps que j’ai abandonné ce blog.. j’hésite à le reprendre, je ne sais si j’aurai le temps de m’en occuper un peu.. sérieusement. Sans se prendre au sérieux bien sûr. Mais j’hésitais à en ouvrir un autre, … Lire la suite

Publié dans Perso | Tagué , , | Laisser un commentaire

Parole de femme

  Vivre est heureux. Voir, entendre, toucher, boire, manger, uriner, déféquer, se plonger dans l’eau et regarder le ciel, rire et pleurer, parler à ceux qu’on aime, voir, entendre, toucher, boire ceux qu’on aime, et mêler son corps à leur … Lire la suite

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Poèmes – Georges Séféris

Un mot sur l’été   Voici l’automne revenu. L’été Comme un cahier sur lequel nous sommes las d’écrire, demeure Plein de ratures et de gribouillages, De points d’interrogation dans les marges. Voici revenue La saison des yeux qui regardent Dans … Lire la suite

Publié dans Non classé | 1 commentaire

Quelque part dans l’inachevé – Vladimir Jankélévitch – nrf Gallimard

L’acte d’écrire exige la plus parfaite innocence, et l’innocence est de plus en plus rare dans ce guignol philosophique où l’opinion des autres et la gloire de paraître sont reines, où tout commence par un manuscrit et finit par un … Lire la suite

Publié dans Citations | Laisser un commentaire

Lob der Ferne – Paul Celan

Lob Lob der Ferne   Im Quell deiner Augen leben die Garne der Fischer der Irrsee Im Quell deiner Augen hält das Meer sein Versprechen   Hier werf ich ein Herz, das geweilt unter Menschen, die Kleider von mir und … Lire la suite

Publié dans Poèmes | Laisser un commentaire